Johnny Hallyday avait bien validé son dernier album, un document le prouve

par closer

Dans la guerre juridique qui oppose Laeticia Hallyday et les enfants biologiques de son défunt et illustre mari, Johnny, voilà un document crucial.À ce jour, sur l'ensemble des enregistrements produits lors de ces sessions, Warner Music, Bornrocker et vous-même avons validé d'ores et déjà les 10 titres suivants" , stipule le contrat, laissant entendre que l'album est donc commercialisable.Cependant, plus loin dans le contrat, un paragraphe a retenu l'attention des avocats de Laura Smet et David Hallyday et qui motiverait le droit de regard demandé au tribunal de Grande Instance de Nanterre.Sans doute que ces titres-là composaient déjà une base solide et que quelques semaines avant de mourir, Johnny Hallyday travaillait encore sur des chansons supplémentaires pouvant être rajoutées à la tracklist finale.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU