Un chanteur accuse Miley Cyrus de plagiat et lui réclame... 300 millions de dollars !

par closer

De nombreuses vedettes américaines sont cibles d'accusations de plagiat depuis plusieurs semaines.Un artiste jamaïcain reproche à la chanteuse de lui avoir plusieurs paroles de musique qu'elle aurait glissées dans son tube We can't stop en 2013.Et pour cause : dans son titre, Miley Cyrus chante "And we can't stop / We run things, things don't run we / Don't take nothing from nobody" .Le chanteur jamaïcain, lui, avait chantonné "We run things / Things no run we" en 1988 dans sa chanson We run things.Pire encore, Flourgon réclame plus de 300 millions de dollars à Miley Cyrus , son label de musique Sony et son équipes d'auteurs et musiciens.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.