5 choses à connaître sur la PMA

Chargement en cours
En 2015, 24 839 enfants sont nés grâce à la PMA.
En 2015, 24 839 enfants sont nés grâce à la PMA.
1/2
© Adobe Stock, Alexander Raths

Jessica Xavier

La PMA, procréation médicalement Assistée, également appelée assistance médicale à la procréation (AMP) par les médecins, est une aide précieuse pour les couples ne pouvant pas avoir d'enfant. Le gouvernement prévoit d'étendre ce droit à toutes les femmes dès 2018. Voici 5 choses à savoir sur la PMA.

La PMA c'est quoi ?

La PMA est l'ensemble des techniques médicales qui aident les couples stériles ou ayant des difficultés à avoir un enfant, à concevoir un bébé. Parmi ces techniques, les médecins ont recours en France à :

L'insémination artificielle

Elle consiste à déposer les spermatozoïdes dans l'utérus pour faciliter la rencontre entre le spermatozoïde et l'ovocyte. Elle peut se faire soit avec le sperme du conjoint soit avec le sperme congelé d'un donneur anonyme. Pour augmenter les chances de réussite, généralement la femme doit suivre un traitement hormonal.

La fécondation in vitro

Aussi appelée FIV, la fécondation in vitro ne se fait pas à l'intérieur du corps de la femme mais dans un laboratoire. Les scientifiques injectent directement le sperme dans l'ovule afin de former un embryon qui sera ensuite transféré dans l'utérus de la femme.

L'accueil d'embryon

Cette méthode est réservée aux couples dont les deux partenaires sont stériles ou s'il existe un risque de transmission d'une maladie génétique à l'enfant. En laboratoire, un embryon est conçu à partir du sperme et de l'ovule de donateurs anonymes. L'embryon est ensuite transféré dans l'utérus de la future maman.

Quid de la GPA ? Souvent associée à la PMA, la GPA est bien différente. La Gestation Pour Autrui consiste à faire appel à une mère porteuse. Elle est interdite en France.

Qui sont les bénéficiaires ?

Jusqu'à 2017, en France, seuls les couples hétérosexuels mariés, pacsés ou en concubinage et en âge de procréer peuvent avoir recours à la PMA à condition que l'un des deux (ou les deux) partenaires souffrent de stérilité pathologique reconnue ou si l'un des deux conjoints est porteur d'une maladie grave pouvant être transmise à l'autre ou à l'enfant.

Une femme seule et les couples de femmes ne peuvent avoir recours à la PMA.

Les chiffres de la PMA en France ?

L'Agence de la biomédecine, l'organisme public qui gère la PMA en France, recensait en 2012, 142 708 tentatives d'AMP dont 95% réalisées avec les gamètes des deux membres du couple. En 2015, l'agence annonçait 24 839 enfants nés grâce à l'AMP. Ce qui d'après l'Ined représente environ 3% des naissances (chiffres de 2012).

Que va changer la loi ?

Pendant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait fait la promesse d'élargir la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires, s'il était élu. Le projet devrait donc être proposé en 2018 dans le cadre d'une révision de la loi bioéthique. La PMA pour les couples de même sexe est déjà autorisée en Belgique et en Espagne.

Quelle prise en charge financière ?

En France, les actes de PMA sont pris en charge à 100% par l'assurance maladie. La caisse doit toutefois au préalable donner son accord et cette prise en charge ne concerne que les femmes de moins de 43 ans. Les tentatives remboursées sont limitées à 6 inséminations artificielles et à 4 fécondations in vitro.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - 5 choses à connaître sur la PMA
  • avatar
    todlav -

    La PMA est , et doit rester un acte médical,réservé aux couples victimes de problèmes de stérilité .
    En tant qu’acte médical il est légitime qu’il soit remboursé ; par contre , non à la PMA pour les lesbiennes …elles ont fait un choix de vie , qu’elles en assument toutes les conséquences . En plus , il ne manquerait plus que la sécu déjà plombée financièrement doive payer pour ça !!!

  • avatar
    zazou -

    Le coût moyen pour la Sécurité Sociale d’un cycle de FIV complet est d’environ 4100 € ............

  • avatar
    redondo -

    PMA pour les couples de même sexe ! ! ! !!comment vont faire les hommes ? ? ?dans quel uterus........