Cahiers de vacances : bonne ou mauvaise idée ?

Chargement en cours
Certains enfants voient les cahiers de vacances comme un moment de détente et d'amusement.
Certains enfants voient les cahiers de vacances comme un moment de détente et d'amusement.
1/2
© Adobe Stock, pressmaster

Marine de Guilhermier

Plus que quelques jours d'école et vos bambins pourront ranger leurs cartables pour deux mois ! Si cette perspective les ravit sûrement, peut-être pensez-vous leurs acheter des cahiers de vacances pour qu'ils ne perdent pas la main ? Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Le débat est lancé.

Enseignants, psychologues, parents.... Tout le monde ne partage pas le même avis sur ces cahiers de révision que certains voient comme un passage obligé de l'été quand d'autres n'y voient que peu d'intérêt. Quant aux jeunes, certains les perçoivent comme des corvées et d'autres comme une source d'amusement. Mais malgré ces différences d'opinions, ils continuent de se vendre comme des petits pains chaque année à la même période. Il faut dire que pour certains parents, il n'est pas question de partir en vacances sans eux. Et ce, pour plusieurs raisons comme la peur que leurs enfants n'oublient les leçons apprises durant l'année ou dans l'espoir de combattre les difficultés rencontrées à l'école.

Réviser en s'amusant

Bien moins austères que les livres utilisés durant la période scolaire, les cahiers de vacances sont même de plus en plus ludiques. "Vous allez avoir des énigmes, ce sont des choses qui développent l'offre pour que ce ne soit pas vraiment scolaire par rapport aux élèves, qu'ils n'aient pas vraiment l'impression de travailler", expliquait un libraire au micro de BFMTV en 2017. C'est pour ça que certains bambins ne rechignent pas à se poser quelques temps devant leurs cahiers, qu'ils peuvent voir comme un moment de détente et de jeu plus que de révision. Surtout si vous n'êtes pas constamment sur leur dos et que vous les laissez aller à leur rythme. Dans un entretien accordé à Ouest France, le psychopédagogue David Cheynel explique ainsi que "l'auto-évaluation est un excellent moyen de (les) aider à apprendre" car "il n'y a pas de contrainte ou de pression d'un adulte extérieur". Alors, si votre enfant est demandeur, oui, bien sûr que le cahier de vacances est une bonne idée. Mais si ce n'est pas le cas, le forcer pourrait être contre-productif...

Il n'y a rien d'obligatoire

Car les vacances, c'est avant tout l'occasion de faire un break, pour les grands comme les petits. Dans une interview donnée à la RTBF, Delphine Chabert, porte-parole de l'association belge la Ligue des familles, assure : "L'enfant a besoin de sortir de son rôle d'élève, d'oublier l'école et de se changer les idées pour arriver frais et motivé à la rentrée." Un avis partagé par de nombreux psychiatres qui ne trouvent pas forcément utiles les cahiers de vacances, et même par plusieurs enseignants. Interrogée par La Dépêche, une institutrice de CP déclare "ne pas les conseiller" aux parents d'élèves qui ont eu des difficultés pendant l'année car "ces révisions risquent de décourager encore un peu plus les enfants et de créer des tensions inutiles en famille", notamment si les parents se donnent une place de professeur.

Et puis, si vous tenez absolument à ce que vos têtes blondes s'exercent durant l'été, vous pouvez simplement leur faire écrire des cartes postales pour le français, visiter un château pour l'histoire ou encore calculer la somme que vous allez dépenser chez le glacier pour les mathématiques !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU