Comment monter sa boîte ?

Comment monter sa boîte ?
Création d'entreprise : comment oser se lancer ?

Hélène Demarly

Vous avez une idée géniale et souhaitez monter votre propre entreprise ? Mais comment vous lancer sans vous tromper ? Voici cinq conseils à suivre pour enfin sauter le pas et réaliser votre rêve.

Conseil n°1 : avoir un business plan solide

Pas question de se lancer dans un projet tête baissée. Pour le réaliser, entourez-vous d'experts et montez un dossier solide et réfléchi qui vous permettra de vous projeter. Vous devez pouvoir, de façon très précise avoir une idée de votre produit, de l'état du marché sur lequel vous allez le vendre, et de comment vous allez rendre votre entreprise rentable. Parlez-en à vos proches, renseignez-vous sur vos concurrents et leurs méthodes de travail, rencontrez des gens qui eux aussi ont monté leur entreprise pour entendre leurs conseils. Définissez exactement ce dont vous avez besoin, votre budget et vos objectifs.

Conseil n°2 : économiser avant de se lancer

Il vous faut obligatoirement un matelas de sécurité financier sur lequel vous appuyer en cas de problème. En plus d'un prêt à la banque, vous pouvez également vous lancer dans une collecte de crowdfunding. Il s'agit d'une récolte d'argent via une plateforme Internet − comme Ulule, KissKissBankBank ou Kickstarter. Cela ne vous engage en rien financièrement, seulement à tenter de fédérer une communauté autour de votre projet. Une fois qu'il est lancé, pensez à le partager au maximum autour de vous : famille, amis, amis d'amis, réseaux sociaux... Pour gagner en visibilité et toucher le plus de gens possible.

Conseil n°3 : savoir profiter des aides

La France propose de nombreuses aides à la création d'entreprise. Présentes dans de nombreux domaines, vous pouvez y prétendre tout au long des différentes étapes, ne les laissez pas filer ! Il y a notamment le fonds de garantie à l'initiative des femmes (FGIF), qui permet plus facilement d'obtenir un prêt bancaire pour se lancer. Pour votre business plan également, pas besoin de débourser un centime. Plusieurs établissements publics ou associatifs proposent leur aide gratuitement.

Conseil n°4 : connaître les réseaux d'entraide

Il y a notamment RACINES (réseau d'Accompagnement des Créations et Initiatives), qui aide les femmes à créer et développer leur entreprise, ou Action'elles qui accompagne les futures entrepreneures en les faisant rentrer dans un important réseau de femmes chefs d'entreprises. Il existe aussi de plus en plus de pépinières ou d'incubateurs qui peuvent aider dans tout ce qui est logistique, en vous fournissant à moindre coup un bureau mais aussi une ligne téléphonique et une domiciliation d'entreprise. N'hésitez pas non plus à tenter les nombreux concours d'entrepreneuriat qui permettent de gagner de l'argent pour débuter votre activité.

Conseil n°5 : se faire confiance et foncer

Bien que la création d'entreprise prenne du temps et qu'il ne faille pas brûler d'étapes, lorsque le projet est prêt, il faut oser se lancer. Si vous savez que votre idée n'est pas seulement une passion passagère mais que vous avez réellement envie d'en faire votre métier et, qu'en plus, un marché existe pour vendre votre concept ou votre produit, allez-y ! Encore aujourd'hui, environ 30% seulement des créations d'entreprises sont faites par des femmes (source : ministère du Droit des femmes), alors ayez de l'audace, n'ayez pas peur de vous tromper et imposez-vous !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU