Familles recomposées : comment bien s'organiser pour un Noël réussi ?

Chargement en cours
Pour que les enfants de votre conjoint se sentent à l'aise à Noël, pensez à décorer ensemble le sapin, la maison. Ils doivent se sentir acceptés au sein cette nouvelle famille.
Pour que les enfants de votre conjoint se sentent à l'aise à Noël, pensez à décorer ensemble le sapin, la maison. Ils doivent se sentir acceptés au sein cette nouvelle famille.
1/2
© Adobe Stock, Jacob Lund

Jessica Xavier

Le repas de Noël pour les familles recomposées peut parfois être un vrai casse-tête. Nos conseils pour que le plat principal de ce repas de fêtes ne soit pas la soupe à la grimace.

Noël est la fête de famille par excellence. Mais comment l'appréhender avec les enfants de votre compagnon ? Comment gérer l'absence de l'autre parent ? La présence d'un autre devant vos enfants ? Pas de doute, les fêtes de Noël en familles recomposées demandent beaucoup de souplesse et de compréhension de la part des adultes ainsi qu'une attention toute particulière aux enfants.

Se mettre d'accord avec l'autre parent

Pour éviter toute crise, organisez-vous en amont. Même s'il y a une décision du juge qui prévoit "une année sur deux", vous devrez tout de même vous mettre d'accord avec le papa sur les dates auxquelles vous les récupérez, les amenez et surtout le lieu où les enfants vont passer Noël. Un peu d'organisation est nécessaire surtout si votre nouveau compagnon a lui aussi des enfants et que vous devez jongler avec plusieurs agendas. En fonction des familles, cela peut être une bonne idée pour les enfants de passer le Réveillon chez l'un et Noël chez l'autre et d'alterner chaque année. Et si ce n'est pas possible et que vous n'avez pas les enfants le jour J, fêtez-le un peu avant ou juste après. Le principal est de faire les choses de la façon la plus souple possible, sans trop de stress, pour le bien-être des enfants.

Idem pour les cadeaux : mettez-vous d'accord. Il serait dommage que vos bambins reçoivent deux fois le même jouet à cause d'un manque de communication.

Passer Noël avec son ex ?

Certains ex restés en bons termes peuvent décider de passer le réveillon ensemble pour faire plaisir aux enfants. Mais attention, si cela n'a rien de naturel, si cela semble forcé, alors mieux vaut éviter. Car à quoi peut servir de reformer une famille qui n'existe plus ? En pensant faire plaisir aux enfants, les adultes ne se rendent pas compte qu'ils risquent au contraire de les décevoir profondément. En effet, les enfants de parents divorcés chérissent souvent le rêve de voir leurs parents se remettre ensemble. Faire semblant d'être à nouveau une famille le soir de Noël risque de raviver ce désir secret. La déception n'en sera alors que plus grande. Par ailleurs, si vous pensez fêter Noël avec votre ex, il faut également tenir compte de votre nouveau conjoint. L'autre ne doit pas se sentir lésé ou mal à l'aise. Comment trouvera-t-il sa place entre vous, vos enfants, votre ex ? Assurez-vous que votre moitié trouve elle aussi son compte, qu'elle ne se sente pas mise de côté.

Noël avec les enfants de son nouveau chéri

Premier Noël ou non avec les enfants de votre compagnon, la période peut être délicate. Il est important de les impliquer dans les préparatifs surtout s'ils ne vivent pas avec vous. Noël est une fête de famille, il est important qu'ils se sentent membre de la nouvelle entité que vous formez avec leur papa et qu'ils se sentent chez eux dans votre foyer. Décorez ensemble le sapin, la maison. Pensez à avoir une petite pensée pour eux comme un calendrier de l'Avent avec des chocolats. Un peu de douceur ne peut pas faire de mal !

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Familles recomposées : comment bien s'organiser pour un Noël réussi ?
  • avatar
    danchen -

    Evidemment, quand tout le monde s'entend bien, on peut parler de famille recomposée. Mais ce n'est pas la majorité et loin de là ! Pauvres enfants sacrifiés sur l'autel des passions éphémères de leurs parents.

    avatar
    poil2plume -

    Là, je vous rejoins tout à fait. Je connais plusieurs familles recomposées qui ont fait des choix terribles : couper les ponts avec les enfants du premier mariage pour se consacrer à ceux qu'ils ont eus avec le nouveau partenaire. En fait, ils évaluent l'affection qu'ils ont pour leurs enfants à l'aune de leur amour pour le nouveau partenaire. Je n'ose pas imaginer ce que les gosses doivent endurer...

  • avatar
    poil2plume -

    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
    Il n'est pas étonnant que la France soit championne du monde en consommation de tranquillisants et d'antidépresseurs. Les gens qui ne savent pas ce qu'ils veulent, qui pondent des enfants à tire-larigot et ne se souviennent même plus qu'ils ont mis au monde des êtres humains sensibles ne méritent même pas de fêter Noël. Pour quoi faire ? Ils n'ont aucune idée de la symbolique liée à cette fête, ça ne les intéresse pas. Le Père Noël (inventé par Coca-Cola) et la distribution généreuse de téléphones mobiles, c'est tout ce qui compte.

  • avatar
    La_Truffe -

    Il faudrait plutôt titrer "Familles Décomposées" on est plus dans la réalité