Noël solidaire : comment se rendre utile pendant les fêtes ?

Chargement en cours
 Noël est l'occasion de recycler les anciens jouets de vos enfants, pour les offrir à des familles dans le besoin.

Noël est l'occasion de recycler les anciens jouets de vos enfants, pour les offrir à des familles dans le besoin.

1/2
© Adobe Stock, Africa Studio
A lire aussi

Laetitia Reboulleau

La période de Noël est un moment magique : l'occasion de retrouver ses proches pour célébrer les fêtes de fin d'année. Mais, pour les plus démunis, c'est un moment difficile, durant lequel ils doivent parfois lutter contre le froid, la solitude et le manque de produits essentiels. Découvrez comment les aider.

Préparez un kit solidaire

Dans une boîte en carton, réunissez quelques produits de première nécessité. Un sac de couchage ou un plaid, du savon, des denrées alimentaires longue conservation (pâtes, conserves, chocolat...), des gants, des chaussettes... Et offrez-la à un sans-abri. Pour une trentaine d'euros, vous pouvez être d'une grande aide à une personne dans le besoin.

Portez-vous volontaire

Les associations telles que les Restos du Coeur, la Croix-Rouge ou le Secours populaire ont plus que jamais besoin d'aide pendant la période des fêtes. Donnez quelques heures de votre temps, seul(e) ou en famille, pour venir en aide aux bénévoles. Pour ce faire, n'hésitez pas à contacter les permanences des associations près de chez vous.

Recyclez des jouets

Vos enfants ont grandi et n'utilisent plus certains de leurs jouets ? Ne les jetez surtout pas. De nombreuses associations, telles que Rejoué ou Orphéopolis, récupèrent les jeux en bon état pour leur donner une seconde vie et les offrir à des enfants dans le besoin.

Donnez vos anciens vêtements

La période de Noël est également l'une des plus froides de l'année. Et pour les plus démunis, un bonnet, une écharpe ou un pull peut faire la différence. S'il y a des sans-abris près de chez vous, n'hésitez pas à leur offrir ceux que vous n'utilisez plus. Vous pouvez également vous tourner vers des associations qui collectent des vêtements pour les personnes dans le besoin. Ils doivent simplement être propres et en bon état.

Offrez des cadeaux solidaires

Offrir un cadeau à vos proches tout en venant en aide à une association ? Cela permet de faire d'une pierre deux coups. Des associations telles que l'UNICEF, ou Mécénat Chirurgie Cardiaque proposent de jolis présents, et les bénéfices de leur vente leur permettent de financer des actions solidaires. Un cadeau utile et qui fait plaisir, en somme.

Rapprochez-vous de vos voisins

Dans votre immeuble, dans votre quartier, il y a peut-être une personne isolée, qui risque de passer les fêtes de fin d'année seule. Qu'il s'agisse d'une personne âgée sans enfant ou loin de sa famille, ou d'un étudiant loin de chez lui pour Noël : pourquoi ne pas leur proposer une place à votre table ? Pour un repas, ou pour une simple tasse de thé, cela leur permettra de rompre la solitude pour quelques heures.

Allez donner votre sang

Même pendant les fêtes, il ne faut pas oublier que les hôpitaux ont plus que jamais besoin d'aide. La période de Noël est propice aux accidents. Un don du sang ne prend qu'une petite heure (rendez-vous avec le médecin et goûter post-don compris), et peut permettre de sauver des vies. Renseignez-vous sur le site de l'Établissement Français du Sang pour trouver un lieu de collecte près de chez vous, et allez-y en famille, entre amis, ou avec vos collègues.

 
12 commentaires - Noël solidaire : comment se rendre utile pendant les fêtes ?
  • avatar
    hermes55 -

    Cadeaux solidaires !

    Attention, lisez bien les notices liées, car beaucoup de fabrication dans les pays ne respectant pas les droits de l'homme, comme l'UNICEF qui avait, il y a quelques années, fait imprimer ses cartes de vœux en Chine, ou de nombreux jouets en bois issu de bois protégés.

  • avatar
    danchen -

    Observez vos voisins et aidez-les s'ils sont dans le besoin. Ce ne sera déjà pas mal.

  • avatar
    lli -

    Autrfois en Provence, et peut être dans d'autres régions, ça je l'ignore, le soir du réveillon on réservait toujours une chaise devant laquelle on plaçait une assiette vide. C'était l'assiette du pauvre. Et si un malheureux venait à cogner à la porte on l'invitait à s'asseoir. Mon arrière grand-mère n'oubliait jamais ce couvert. Pendant des années j'ai espéré qu'un sans abri viendrait toquer à la porte. Evidemment ça ne s'est jamais produit. Après sa mort, personne n'a repris cette coutume chez nous; je le regrette quelquefois, c'était symbolique mais l'enfant que j'étais espérait de toutes ses forces voir quelqu'un s'asseoir sur cette chaise.

    avatar
    Fifi13 -

    J'ai toujours entendu parler de cette tradition, mais je ne l'ai jamais vue mise en oeuvre dans notre famille.

    avatar
    lhakpa -

    bonjour, j ai également entendu parler de cette tradition, mais je ne sais pas si ça se pratiquait ailleurs qu en provence

    avatar
    Fifi13 -

    Bonsoir Ihakpa. Personne n'est venu nous éclairer aujourd'hui sur l'étendue de cette tradition, c'est dommage.

    avatar
    loulili -

    chez nous .....nous le faisons encore !!
    et au moment ......où il vient s'assoir...
    ...on retire la chaise !! ....
    pour qu'il se casse... la margoulette !!
    que voulez vous...le soir de Noël...
    il faut bien rire un peu !!......:):)

    P'apitraditions

    avatar
    lli -

    Bonsoir Ihakpa. Effectivement Fifi, dommage c'est vrai. Mais entre ceux qui insultent Sy et ceux qui discutent sur la beauté des enfants, plus d'espace pour Noël.
    Bonne soirée à tous.

    avatar
    LOLOTTE33 -

    Api , tu rejoues un passage de la 7ème compagnie au clair de lune chaque année ?
    Bon allez sérieusement , il n'était pas rare dans les campagnes au début du 19 ème siècle que des chemineaux parcourent les routes pour trouver du travail en échange du gîte , du couvert et quelque sous . De même que des colporteurs à pied qui vendaient des babioles et s'arrêtaient dans les fermes le soir pour y manger , dormir et repartaient le lendemain matin car bien souvent ils partaient plusieurs mois de leur foyer s'il en avaient un . Bien entendu , le soir de Noël , plus que tout autre soir , personne n'aurait laissé dehors un pauvre diable et c'est pour cela que le couvert était mis d'avance dans les maisons au cas où , à la nuit tombée , l'un d'eux se serait arrêté pour s'y reposer . C'est devenu une tradition que même si nos grands parents l' ont entretenue , ils n'ont jamais vu le moindre hère ; ce temps là appartenant déjà au passé .

  • avatar
    fannyj -

    offrir des pâtes à un sans abri......merci de me dire comment il va les faire cuire !!! faites un peu attention de ce que vous écrivez !

  • avatar
    liv -

    De belles attentions, en faveur des plus démunis, et à la portée de tous; Merci de nous le rappeler; nous pouvons tous être solidaires; il suffit de peu de choses; ouvrons notre coeur, et partageons . Très bonne idée que celle du kit de 1 ère nécessité ; nous pouvons tous le faire !

    avatar
    electro -

    D'accord avec vous, le KIT c'est bien.

    avatar
    Fifi13 -

    Bonjour. Tout à fait de votre avis. Mieux vaut donner un "kit", un sandwich, ou ce qu'on peut mais directement à l'intéressé ...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]