Pourquoi aime-t-on tant se déguiser ?

Chargement en cours
 Il n'y a pas que les enfants qui aiment enfiler des costumes en tout genre !

Il n'y a pas que les enfants qui aiment enfiler des costumes en tout genre !

1/2
© iStock, kzenon

Marine de Guilhermier

Alors que la période des carnavals bat son plein en ce mois de février, avec son lot de défilés déguisés autour du monde, la rédaction revient sur les origines de cette coutume qui plaît aussi bien aux petits qu'aux grands.

Depuis la nuit des temps, les hommes se déguisent à différentes occasions. Les Grecs se déguisaient lors des dionysies, les Romains lors des bacchanales et autres saturnales, les Sénégalais se déguisent en lion lors du simb, un jeu-spectacle traditionnel et, dans l'Empire du Milieu, c'est lors du Nouvel An chinois que les habitants revêtent des costumes... Mais de nos jours, dans la plupart des pays, c'est surtout au cours de deux fêtes que la population enfile masques et costumes : Halloween et le carnaval.

D'où vient la tradition du déguisement lors des carnavals ?

Sur France Info, Denis Zanon, organisateur du carnaval de Nice, l'un des plus populaires au monde, expliquait en 2017 que les gens se déguisent lors du carnaval depuis les origines de cette fête, avant le XIIIe siècle. À l'époque, "les gens faisaient un peu tout et n'importe quoi (...) Les hommes se déguisaient en femmes, en animaux...". C'était le seul moment de l'année où ce qui était habituellement interdit était autorisé, d'où, aussi, les riches qui se déguisaient en pauvres, les adultes en enfants, etc. Cela permettait notamment aux gens de se défouler avant d'entrer dans la période du carême, les 40 jours avant Pâques où les Chrétiens jeûnaient ou mangeaient maigre (d'ailleurs, le mot carnaval tire son origine de l'expression latine "carne levare" qui signifie "retirer la viande").

Et aujourd'hui alors ?

De nos jours, le carnaval est une fête à part entière, plus forcément associée aux traditions chrétiennes, mais cela n'empêche pas les adultes de continuer à se travestir pour l'occasion. Et encore aujourd'hui, se déguiser, que ce soit pour Mardi Gras ou simplement une soirée, permet de se libérer et de se désinhiber. Quand vous portez un masque et que vous êtes donc méconnaissable, vous arrivez plus facilement à vous lâcher et à exprimer des choses que vous retenez dans la vie quotidienne.

Mettre un costume, c'est aussi souvent être quelqu'un d'autre le temps de quelques heures, adopter sa personnalité, ce qui, paradoxalement, permet parfois de libérer votre propre personnalité ou un pan de celle-ci. La professeure de psychologie californienne Sally Foster explique notamment dans une interview accordée au site College Times, que "porter des costumes de méchants permet aux gens d'exprimer en toute sécurité et même créativité leur côté sombre sans culpabilité". Enfin, pour les adultes, se déguiser permet aussi de retomber en enfance pendant un temps.

Les enfants sont les premiers à se déguiser

Les plus jeunes aussi ont leurs raisons pour aimer porter des costumes. "En devenant princesse, Zorro ou Spider-Man, l'espace d'un jeu, ils vont s'offrir le pouvoir de changer ce monde sur lequel ils voudraient tellement agir alors qu'ils sont si fragiles, si dépendants de leurs parents", assure la pédiatre Edwige Antier au Parisien. Et de préciser : "Le déguisement est une soupape qui permet au chaudron des émotions de lâcher son trop-plein sans risques."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Pourquoi aime-t-on tant se déguiser ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]