Pourquoi le sport est-il si fédérateur ?

Chargement en cours
Quoi de mieux que célébrer une victoire sportive entre amis ?
Quoi de mieux que célébrer une victoire sportive entre amis ?
1/2
© iStock, LeoPatrizi

Marine de Guilhermier

Alors que Roland-Garros tient actuellement les téléspectateurs en haleine et que le monde sera bientôt en ébullition pour cause de mondial de football, une question se pose : mais pourquoi les compétitions sportives fédèrent-elles autant ?

Un sentiment d'appartenance exacerbé

Qu'elles aient lieu chaque année ou à des intervalles plus éloignés, les compétitions sportives exaltent toujours un sentiment d'appartenance : à une ville pour les tournois nationaux et à un pays pour les tournois mondiaux. Ainsi, la dernière fois que le club de foot de la ville où vous avez grandi a gagné un prix, il y a fort à parier que vous avez ressenti une certaine fierté à avoir des attaches à la ville en question. Et ce sentiment est généralement décuplé lors des compétitions internationales. Même une personne pas spécialement fan de sport ne pourra s'empêcher de soutenir sa patrie durant les plus grands tournois ! Surtout que durant ces périodes-là, et encore plus les jours de matchs, l'excitation est palpable dans les rues et devient vite contagieuse au point parfois de vous retrouvez à chanter l'hymne nationale en même temps que les joueurs.

Des souvenirs communs

C'est pour ça que les grandes compétitions sportives et encore plus celles que la France a gagnées sont à tout jamais gravées dans les esprits et surtout dans la mémoire collective du pays. Qui ne se souvient pas de où il était le 12 juillet 1998 quand les Bleus sont devenus champions du monde ? Ce souvenir est commun à des amis, des familles mais aussi à l'Hexagone entier. Dans le documentaire "12 juillet 1998 : le jour parfait", diffusé sur France 2 le 5 juin 2018, Jamel Debbouze s'est remémoré l'événement et les jours qui ont suivi. "Le 13 juillet c'était encore plus jouissif, tous les arabes étaient beaux. (L'équipe) avai(t) aboli le racisme. Encore plus jubilatoire : le 14 juillet, le 15, le 16, le meilleur été de ma vie, on avait la cote, les meufs elles voulaient être avec des petits rebeus et des petits renois", explique-t-il, prouvant que le sport a aussi ce pouvoir particulier de réunir les gens quelles que soient leurs origines.

Du grand divertissement

Les compétitions ont également pour but de divertir. Suivre un match ou une prouesse sportive en direct s'apparente à du grand spectacle. Sans compter le suspense qui entoure un tournoi. Qui gagnera telle ou telle rencontre ? Jusqu'où ira ce pays dans la compétition ? Cette équipe parviendra-t-elle à égaliser avant le dernier coup de sifflet ? Des questions qui animent tous les afficionados de sport.

Des belles valeurs mises en avant

Enfin, le sport, c'est aussi souvent des belles valeurs qui rassemblent comme le respect, la tolérance, l'égalité... De nombreuses disciplines prônent également le dépassement de soi et la persévérance. Les sorts collectifs développent en outre l'esprit de groupe. C'est pour ça notamment que les cours d'éducation physique sont importants. On pouvait d'ailleurs lire en 2015 dans le Bulletin Officiel de l'éducation nationale : "Tout au long de la scolarité, l'éducation physique et sportive a pour finalité de former un citoyen lucide, autonome, physiquement et socialement éduqué, dans le souci du vivre-ensemble."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU