Décryptage : la folie des emojis !

Décryptage : la folie des emojis !
la folie emoji !

Hélène Demarly

Tout le monde s'y met. Utilisés au départ par les adolescents, ces petits bonhommes se démocratisent et se glissent dans toutes nos conversations écrites, envahissant textos et réseaux sociaux. Décryptage de cette "emoji mania", qui envahit la planète.

On connaissait déjà les smileys, qui permettent d'envoyer des petits bonhommes exprimant une émotion, comme ça ;-) ou comme ça :-). Après plusieurs années d'une utilisation acharnée, ils sont en train de se faire totalement dépasser par les emojis. Créés au Japon à la fin des années 90, les emojis (image électronique en japonais), sont des dessins plus variés que les smileys, qui ont été intégrés aux claviers de téléphone il y a 4 ans. Appartenant au système Unicode, qui uniformise les claviers de téléphone du monde entier, ils sont lisibles par tous et permettent d'illustrer nos conversations.Nous sommes d'ailleurs de plus en plus nombreux à les utiliser : ils sont de tous nos sms et messages, notamment sur Facebook et Twitter. D'ailleurs, les preuves sont là : l'emoji coeur a été le mot le plus utilisé sur internet l'année dernière, et les emojis sont désormais intégrés au moteur de recherche du réseau social Instagram. Selon l'entreprise de conseil Swift Media, six milliards d'émoticônes ou de stickers seraient envoyés par jour.

Emojistérie

Cette nouvelle passion n'est pas qu'un truc de geeks. Les pop stars Katy Perry et Gwen Stefani les utilisent dans leurs clips et le pape de la mode Karl Lagerfeld, a même lancé sa propre appli emoji. Avec lui, c'est donc tout le monde de la mode qui suit la tendance avec le lancement de collections Emoji dans les magasins. Les emojis font aussi la une de magazines comme le célèbre New Yorker. Le Guardian a même été jusqu'à traduire un discours de Barack Obama sur Twitter, uniquement en emojis.Ils seront même bientôt nos nouveaux mots de passe : une entreprise anglaise (Intelligent Environments) est en train de commercialiser un système avec des emojis, beaucoup plus sécurisé que la traditionnelle combinaison de chiffres et de lettres, le nombre d'émoticônes dépassant largement les 10 chiffres.

Parlez-vous emoji ?

Pour le sociologue et spécialiste en culture visuelle André Gunthert, les emojis sont "un nouveau langage" fondé sur le visuel. Ces petits dessins régressifs illustrent nos conversations de façon amusante et nous permettent de transmettre une émotion plus facilement qu'avec les mots. Et surtout, dans notre recherche frénétique de moyens de communication toujours plus rapides, les émoticônes sont bien utiles : là où nous aurions dû écrire deux phrases, un emoji suffit pour se faire comprendre.

Leur succès est aussi lié au boom de l'image, qui prend de plus en plus de place, au détriment des mots. En 2014, 1,8 milliard de photos ont été partagées chaque jour dans le monde. Et dans le top 7 des applications ayant connu la plus grande croissance, on trouve en première position Snapchat (+56% en un an), Instagram, Pinterest et Vine. Il est donc logique que les emojis, qui appartiennent à la même tendance, soient en train de vivre leur heure de gloire.

Les linguistes s'accordent toutefois pour dire que les émoticônes ne sont pas qu'un langage éphémère. Emoji "chat qui pleure", smiley avec les yeux en forme de coeur ou encore emoji d'effroi "cri"de Munch ont encore de beaux jours devant eux. Ils seront d'ailleurs bientôt rejoints par de nombreux autres (un nouveau lot est prévu en 2016 avec une nouvelle mise à jour Apple), et cela pour notre plus grand plaisir.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.