Jours fériés : pourquoi en a-t-on autant en France ?

Chargement en cours
Cette année, seuls quelques jours fériés tombent un week-end. C'est le cas de Pâques, du 14 juillet, de la Pentecôte et du 11 novembre.
Cette année, seuls quelques jours fériés tombent un week-end. C'est le cas de Pâques, du 14 juillet, de la Pentecôte et du 11 novembre.
1/2
© Adobe Stock, canelle
A lire aussi

Solène Filly

Les jours fériés, c'est l'occasion rêvée de faire le pont et de se changer les idées. Voire de placer judicieusement ses jours de congé pour profiter d'un week-end prolongé.

S'il y a bien un mois qui sent les vacances, c'est le mois de mai. Outre les températures estivales qui commencent à pointer le bout de leur nez, c'est aussi la période où le plus de jours fériés se succèdent, permettant de faire le fameux pont. Mais au fait, pourquoi ces jours non travaillés sont-ils si nombreux en France ?

Dates fixes ou variables

Les jours fériés peuvent être séparés en deux catégories. Ceux qui tombent tous les ans à la même date, et ceux qui varient en fonction du calendrier. Dans la première, on retrouve des fêtes majoritairement civiles, dont la date a été instaurée pour célébrer un événement particulier, comme le 1er mai, fête du travail observée en France depuis 1947. Mais parmi ces dates fixes se sont glissées trois fêtes religieuses : l'Assomption, le 15 août, férié depuis 1638, la Toussaint ou "fête des morts", le 1er novembre, depuis 1801, et évidemment Noël, le 25 décembre. Les dates variables sont, quant à elles, exclusivement religieuses puisqu'il s'agit du lundi de Pâques, du jeudi de l'Ascension et du lundi de Pentecôte.

Des jours fériés supplémentaires dans certaines régions

Certains Français ont encore plus de jours fériés que les autres. Et pour en profiter, il suffit de déménager en Alsace ou en Moselle. Ainsi, en plus des jours fériés traditionnels, on y célèbre le Vendredi saint, en souvenir du jour de la mort du Christ sur la Croix, et le 26 décembre, jour de la Saint-Étienne, premier martyr de l'histoire du christianisme. Une différence qui s'explique par l'héritage allemand et protestant de ces régions. Les DOM-TOM célèbrent, quant à eux, l'abolition de l'esclavage à des dates différentes en fonction de leurs histoires. Le 27 mai en Guadeloupe, le 22 mai en Martinique... En métropole, la commémoration est fixée au 10 mai.

Les pays qui ont le plus de jours fériés dans le monde

Les Français sont plutôt bien lotis avec 11 jours fériés par an. Mais ils n'arrivent qu'en 8e position du classement mondial, à égalité avec la Suède. Ainsi, c'est le Japon et la Corée du Sud qui arrivent en haut du tableau avec 15 jours fériés, suivi de Malte et de l'Espagne qui en comptent 14. Pour ce qui est des pays en bas du podium, on peut citer le Royaume Uni et ses 8 jours fériés, ou l'Allemagne et le Canada qui n'en totalisent que 9.

Les jours fériés les plus insolites

Certains pays font preuve d'imagination pour leurs jours fériés. C'est le cas du Turkménistan, par exemple, et de sa fête du melon qui a lieu chaque deuxième dimanche du mois d'août, ou du Picnic Day en Australie du Nord, le premier lundi d'août. Au Pérou, la Saint-Valentin est un jour officiellement férié depuis 2012, une décision prise par le gouvernement dans le but de promouvoir le commerce et le tourisme du pays. Quant à la fête des mort, son équivalent Taïwanais est célébré le 5 avril sous le nom de "balayage des tombes".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.