Comment bien traduire grâce à Internet ?

Chargement en cours
Traduire en ligne, c'est possible. Mais contrairement aux apparences, cela ne se fait pas en un simple clic !
Traduire en ligne, c'est possible. Mais contrairement aux apparences, cela ne se fait pas en un simple clic !
1/2
© iStock, Warchi

Jessica Rat

Les langues étrangères n'ont jamais été votre fort. Or vous voilà confrontée à un dialecte que vous ne comprenez guère, sur un manuel technique par exemple, lors d'une réunion multilingue, ou encore à la simple réservation d'un hôtel. Help ! C'est là que vous vous rendez vraiment compte de l'utilité d'Internet. Mais aussi merveilleux soit-il, cet outil peut vous jouer des tours... Suivez le guide pour éviter de vous tromper.

Ah, Internet ! Cet outil magique qui trouve une réponse à toutes vos requêtes. Oui, mais pas toujours la bonne. Surtout lorsque votre demande comporte le terme "traduction". Il est certes bien tentant d'utiliser la Toile pour traduire toute la présentation de votre prochaine réunion, ou pour chercher, à l'inverse, la traduction d'une chanson de votre groupe de rock britannique préféré. Mais méfiez-vous du résultat donné. Car aussi intelligent puisse-t-il paraître, votre navigateur reste une machine : les langues sont souvent trop subtiles pour lui.

Méfiez-vous des traductions automatiques

Les services type Google, Bing ou le tout-nouveau DeepL, lancé à la fin de l'été 2017, constituent sans doute les outils en ligne les plus utilisés pour cet exercice. Or ils sont aussi les moins fiables. Et plus votre recherche comporte de mots, plus la traduction qu'ils proposeront sera aléatoire. D'autant plus si vous cherchez à traduire des termes correspondant à un vocabulaire bien spécifique, ou même une simple expression. Par exemple, tous les services de traduction automatique ne reconnaîtront par forcément la formule très imagée "quand les poules auront des dents". Ils vous proposeront en revanche une traduction littérale...

De l'intérêt du bon vieux dictionnaire

Mieux vaut dans ce cas vous tourner vers un dictionnaire bilingue, deux exemples de valeur sûre, en ligne, étant le Larousse et son cousin d'outre-Manche, le Cambridge Dictionary. S'il n'y a pas meilleur outil pour traduire des mots isolés, et quelques expressions donc, ces derniers ne suffisent néanmoins pas à eux-mêmes. D'abord car il se peut qu'ils ne soient pas toujours à la page. Mais aussi, et surtout, dans les cas où vous cherchez à traduire directement tout un groupement de mots qui n'appartient pas au rang des phrases toutes faites telles que "service de traduction en ligne".

Des traductions dans leur contexte

Là où le dictionnaire bilingue bottera en touche, des sites de traduction en contexte, comme Reverso Context ou Linguee, pourront peut-être voler à votre secours. Ceux-ci ont non seulement l'avantage de répondre à la grande majorité des requêtes, qu'elles comportent un ou plusieurs mots, mais aussi de proposer souvent plusieurs traductions possibles du terme demandé. Cerise sur le gâteau : ils vous le placent, en plus, dans diverses phrases écrites systématiquement dans les deux langues concernées. Vous pouvez ainsi consulter les différents exemples proposés, afin de choisir la traduction la mieux appropriée à votre contexte.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU