Monnaie virtuelle, qu'est-ce que c'est ?

Chargement en cours
 La monnaie virtuelle n'est pas régulée par une banque centrale.

La monnaie virtuelle n'est pas régulée par une banque centrale.

1/2
© Adobe Stock, fotomek

Stéphane Villeneuve

Les monnaies virtuelles font de plus en plus parler d'elles, notamment le Bitcoin qui est devenu en quelques années la star des cryptomonnaies. Mais de quoi s'agit-il exactement et à quoi servent ces nouvelles devises ?

Du Linden dollar au Bitcoin en passant par l'Ethereum ou le Ripple, les monnaies virtuelles envahissent les réseaux informatiques depuis la fin des années 2000 en réponse à une crise de confiance dans le système bancaire. Ces monnaies n'existent que sous forme numérique. On ne les trouve pas sous formes de billets ou de pièces. Alors comment fonctionnent ces monnaies alternatives ?

Une monnaie décentralisée

La monnaie virtuelle est "décentralisée", c'est-à-dire qu'elle n'est pas régulée par une banque centrale. Le système d'échange qui en découle passe par un réseau dit peer to peer ("pair à pair") où les utilisateurs s'échangent leur monnaie en ligne. Toutes les transactions sont répertoriées dans une base de données appelée la "blockchain". Autrement dit, ce type de monnaie se transmet d'une personne à une autre sans avoir à passer par une banque.

Les avantages de la monnaie virtuelle

Du fait de sa dématérialisation, la cryptomonnaie est valable dans n'importe quel pays. Les transactions peuvent s'effectuer à n'importe quel coin du globe. De plus, elle permet d'investir hors des marchés financiers et de payer en dehors des systèmes physiques traditionnels. Un portefeuille Bitcoin ne peut pas être bloqué car il n'existe aucune condition à remplir au préalable lors de son ouverture.

Le Bitcoin : star des monnaies alternatives

Inventé en 2009 par Satoshi Nakamoto, le Bitcoin est la monnaie virtuelle qui n'a jamais cessé de gagner de la valeur au cours des années. D'après Le Point Économie, le Bitcoin avait quasiment atteint les 20 000 dollars au 17 décembre 2017.

Une origine vidéoludique

Parce qu'avant le Bitcoin, d'autres monnaies virtuelles faisaient déjà sensation et polémique. C'est le cas du Linden dollar présent dans le jeu en ligne Second Life dans lequel les joueurs convertissent de la monnaie réelle en monnaie virtuelle afin de se procurer des biens disponibles dans les boutiques du jeu. L'idée s'est depuis répandue dans d'autres jeux en ligne ainsi que sur les réseaux sociaux tels que Facebook. La société californienne a instauré un modèle d'échange basé sur sa devise nommée "Facebook Credits" au sein du réseau social, à l'image de Second Life.

La version Made in France

Aujourd'hui, on recense plus de 1500 monnaies virtuelles différentes dans le monde. Depuis 2018, la France a lancé "Paypite", sa propre cryptomonnaie : "Une grande partie de la population francophone est aujourd'hui exclue des banques, l'ambition c'est de leur permettre d'avoir un portefeuille de monnaie virtuelle, de l'utiliser pour leurs achats au quotidien" explique Vincent Jacques, fondateur de Paypite dans un article publié sur LCI.

L'avenir des cryptomonnaies

Au vu de la flambée du Bitcoin, des questions se posent quant à l'avenir de la monnaie virtuelle. Aujourd'hui à Paris, il est possible de régler sa note en Bitcoin dans certains commerces, notamment ceux implantés dans le passage du Grand-Cerf dans le 2e arrondissement. La monnaie virtuelle remplacera-t-elle un jour la monnaie réelle ?

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Monnaie virtuelle, qu'est-ce que c'est ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]