Focus sur Saint-Malo, la Cité Corsaire

Chargement en cours
Vue aérienne de la cité historique de Saint-Malo, entourée de remparts.
Vue aérienne de la cité historique de Saint-Malo, entourée de remparts.
1/2
© Adobe Stock, antoine2k

Émilie Nougué

Vous cherchez une destination idéale pour profiter des ponts du mois de mai ? Et si vous vous rendiez à Saint-Malo, ville portuaire bretonne réputée pour son rapport à la mer et pour ses corsaires ?

Un peu d'histoire...

Au départ, Saint-Malo n'était qu'un îlot rocheux resté dans l'ombre de la cité voisine, l'antique Alet. Durablement affaiblie après plusieurs attaques des Normands, celle dernière commence à perdre de sa superbe au début du premier millénaire, tandis que Saint-Malo prospère. Après la découverte de l'Amérique et des Indes, le port de Saint-Malo se développe considérablement et la petite ville devient de plus en plus florissante. Elle attire des armateurs, des scientifiques, des hommes de lettres, et devient le lieu de naissance de personnages qui deviendront célèbres (notamment Jacques Cartier, le futur découvreur du Canada). Au XVIe siècle, le roi la nomme Cité Corsaire. Saint-Malo devient le bastion de tous ces marins payés pour écumer les océans et piller les navires anglais, espagnols et hollandais. Le plus célèbre ? Robert Surcouf, l'un des plus riches et puissants armateurs de la cité.

Sur les traces des corsaires

Vous êtes prête à vous lancer sur les traces de ces corsaires ? Alors grimpez sur les remparts de la cité historique, construits au XIIe siècle pour la protéger des invasions. Vous aurez un point de vue incroyable sur l'horizon et la mer, et pourrez admirer lors de votre marche des canons et des statues de corsaires.

Une fois ces remparts découverts, flânez dans les ruelles pavées de la cité intra-muros. Imprégnez-vous de cette atmosphère ayant vu naître de grands explorateurs ainsi que l'écrivain Chateaubriand. Contemplez la cinquantaine de bâtisses classées "monument historique" avant de reprendre des forces dans un restaurant. Dégustez-y quelques spécialités locales : crêpes, Kouign-amann, huîtres de Cancale...

Profiter de la mer

La cité historique et les vestiges de l'époque des corsaires sont loin d'être les seuls atouts de Saint-Malo. En effet, la ville est également réputée pour les superbes paysages qui l'entourent, en particulier ses plages. Celle du Sillon est souvent considérée comme l'une des plus belles de France. Si le temps ne se prête pas à la baignade, aventurez-vous sur les bancs de sable et les rochers à marée basse, mais toujours en vous renseignant sur les horaires des marées qui sont parmi les plus importantes en Europe. Visitez l'île inhabitée du Grand Bé où se trouve notamment le tombeau de Chateaubriand, inaccessible à marée haute. Ou bien celle du Fort National, bâtiment militaire construit au XVIIe siècle d'après les plans de Vauban et sur les ordres du roi Louis XIV.

Enfin, profitez de votre séjour pour vous rendre à Rothéneuf, quartier situé au nord-est de la cité malouine. Vous y découvrirez un véritable musée à ciel ouvert où des centaines de roches de granit sculptées, représentant des animaux ou des personnages étranges, regardent vers la mer. Un univers étrange, dépaysant et rempli de poésie, né entre 1894 et 1907 de l'imagination et du talent de l'abbé Adolphe Julien Fouéré.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.