La Havane : la destination glamour de 2016

La Havane : la destination glamour de 2016
Pourquoi l'île des Caraïbes est désormais l'endroit où il faut passer les vacances ?

Hélène Demarly

La Havane. Un nom qui évoque un charme suranné, fait de vieilles voitures américaines, de façades décaties et colorées, de joyaux d'architecture coloniale, sans oublier le rhum et les effluves de cigares. C'est aussi la promesse de longues nuits enivrées à danser la rumba, la conga et la salsa ! Découvrez pourquoi la capitale de Cuba est désormais la nouvelle destination tendance !

Le nouvel endroit à la mode

Tout a commencé il y a quelques mois, le 21 mars 2016, lors d'un tête-à-tête à la Havane entre Raul Castro et Barack Obama, en visite historique sur l'île des Caraïbes, qui s'est conclu par la fin de l'embargo américain et donc par l'arrivée des Américains, qui ne pouvaient pas s'y rendre jusque-là. Et c'est bien simple, depuis, tout le monde débarque à Cuba ! Chanel y a fait son défilé le 3 mai dernier, le Pape s'y est rendu, les Rolling Stones ont donné un gigantesque concert devant 500 000 personnes... Même le clan Kardashian y a posé ses valises pour quelques jours de vacances au mois de mai. Alors maintenant que l'île s'ouvre de plus en plus vers l'extérieur, c'est maintenant qu'il faut y aller !

Une ville préservée

Il ne faut pas se voiler la face, Cuba reste une île très pauvre, mais, cependant, culturellement elle regorge de trésors et la Havane, restée dans son jus, n'est pas en reste. À ne pas manquer dans "la ville aux milles colonnes", inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO : le Malecón, ce célèbre front de mer aux façades décaties (bien qu'elles sont peu à peu restaurées). Il s'étend sur 8 kilomètres d'un bout à l'autre de la Havane et offre une promenade toujours animée par les amoureux qui se pavanent, les musiciens qui répètent ou les fêtards de sortie. Perdez-vous dans les ruelles de la vieille ville à l'architecture hispano-coloniale, arpentez la célèbre avenue Paseo del Prado, découvrez la Cathédrale San Cristobal de la Habana, le cimetière Christophe Colomb, la place de la révolution, le château de la Real Fuerza ou encore l' Université où Fidel Castro a étudié. Ne passez pas non plus à côté de la ruelle de Hamell, remplie de fresques, et allez faire un tour dans la finca d'Hemingway, la maison du célèbre écrivain transformée en musée.

Et pour les voyageurs en quête d'authenticité, on ne saurait que conseiller de loger dans une casa particular (chez l'habitant) plutôt qu'à l'hôtel, c'est le meilleur moyen de plonger dans la vie cubaine de l'intérieur.

Mais il serait dommage de se rendre à la Havane sans en profiter pour faire un petit tour de l'île ! Visitez une fabrique de cigares, baignez-vous dans les eaux turquoise de ses côtes, traversez le parc naturel de la péninsule de Zapata et rencontrez ses nombreux crocodiles. Finissez enfin par les vieilles villes de Trinidad et de Santiago.

Un dernier conseil, ne tardez pas trop à vous y rendre, avant que les touristes américains n'envahissent la capitale et l'île toute entière, entraînant la construction plus que probable de complexes hôteliers qui risquent bien de défigurer le paysage et de faire perdre son âme à Cuba.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU