Les femmes de la semaine du 29 avril au 5 mai 2017

  • info
  • photos
Marine Le Pen déçoit jusque dans son propre camp après le débat face à Emmanuel Macron, Mireille Darc fait l'objet de nombreuses rumeurs sur son état de santé, Pamela Anderson de nouveau à Calais pour rendre visite aux migrants, Shannen Doherty en rémission de son cancer du sein et Sonia Rolland qui invite à faire barrage au FN... Découvrez les femmes qui ont fait l'actualité de ces derniers jours.
Chargement en cours
Mireille Darc ne serait pas à l'hôpital
Mireille Darc ne serait pas à l'hôpital
Mireille Darc a été, en début de semaine, annoncée par plusieurs journaux dans un état jugé très grave et de nouveau hospitalisée. Il semblerait que l'information soit fausse, à en croire Le Figaro qui affirme, selon ses sources, que l'actrice de 78 ans, se reposerait en réalité à son domicile. Mireille Darc au Festival de Luchon, le 6 février 2009.
1/10
Hélène Demarly

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
23 commentaires - Les femmes de la semaine du 29 avril au 5 mai 2017
  • avatar
    cocolop -

    je reponds a Brigitte Bardot pour lui demander pourquoi Monsieur MACRON comme president s en prendrait aux animaux

  • avatar
    zizou1 -

    madame MACRON vous etes plus agée certes mais bien bellel

  • avatar
    olivemure -

    C'est la photo de Mireille ou sa statue de cire ?

  • avatar
    MARLY4956 -

    Foutez la paix à Mme Bardot vous ne lui arrivez pas à la cheville !!!

  • avatar
    RAGTIME50 -

    Mr MACRON a au moins eu merite de tenir le coup face à une MARINE pour le moins surprenante voire tete à claques avec son sourire ironique dans le souhait de destabliser E Macron - bien decevant tout cela , rien de constructif ....il s agit d une présidentielle dans un monde qui va tres tres mal