Alexia Daval: Voilà pourquoi son mari a été placé en garde à vue - Les parents de la joggeuse gardent "une confiance abs

par morandini

Le mari d'Alexia Daval, joggeuse de 29 ans retrouvée morte en octobre 2017 dans un bois en Haute-Saône, a été interpellé lundi matin, soupçonné d'avoir tué son épouse au cours d'une dispute conjugale, ce qu'il nie. Le corps brûlé de la jeune femme avait été retrouvé le lundi 30 octobre 2017 dissimulé sous des branchages dans le bois d'Esmoulins, près de Gray. Selon son mari, elle était partie courir l'avant-veille (samedi) à 9 h 30 et n'était jamais revenue. C'est lui qui avait alerté les gendarmes vers 12 h 30. Peu après 9 h, lundi 29 janvier, les gendarmes ont interpellé Jonathann Daval, 34 ans, à son domicile de Gray-la-Ville, a indiqué la procureure de Besançon, Edwige Roux-Morizot. La perquisition, qui a débuté dans la matinée dans cette maison qui appartenait jadis aux grands-parents d'Alexia Daval, s'est terminée vers 15 h 30 et les gendarmes ont mis le pavillon sous scellés. Un voisin du couple a indiqué aux gendarmes qu'un véhicule serait sorti de leur propriété dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 octobre. Jonathann Daval est soupçonné par les enquêteurs d'avoir "menti sur son emploi du temps", selon une source proche de l'enquête. Ce voisin assure avoir entendu le véhicule de Jonathann Daval quitter le domicile familial la nuit du 27 au 28 octobre, à 1 h 30 du matin précisément. Il aurait en effet entendu la voiture rouler sur une plaque métallique. Ce bruit l'aurait réveillé et il aurait regardé l'heure. Le véhicule, mis à disposition par l'employeur du mari, a été expertisé par l'Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale pour comparer ses pneus avec les traces relevées près de l'endroit où le corps calciné d'Alexia a été retrouvé. D'après Le Point, des similitudes auraient été trouvées.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU