Attentat de Manchester: Stephen et Chris, deux sans-abri héros de l'Angleterre

par morandini

Après l’attentat de Manchester qui a fait au moins 22 morts et 59 blessés, deux sans-abri, Stephen Jones et Chris Parker, qui se sont démenés pour secourir les victimes après l’explosion sont devenus les coqueluches de la Grande Bretagne. « C’était des enfants, beaucoup d’enfants avec du sang partout et qui criaient et pleuraient », a expliqué sur la chaîne de télévision ITV, Stephen Jones, ce SDF de 35 ans. « Nous avons dû retirer des clous de leurs bras et même du visage d’une petite fille », a ajouté cet ancien maçon, qui dormait dans la rue proche du stade depuis un an. « C’est pas parce que je suis sans-abri que je n’ai pas de coeur. ils avaient besoin d’aide, c’est juste l’instinct d’aller aider ». « J’ai entendu un boum et une seconde après j’ai vu un éclair blanc puis de la fumée et j’ai entendu crier », a quant à lui raconté à l’agence britannique Press Association Chris Parker, 33 ans, au bord des larmes. « Ca m’a collé au sol. Ensuite, je me suis relevé et au lieu de m’enfuir, mon instinct m’a poussé à courir et essayer d’aider », a-t-il dit, décrivant « des gens allongés par terre un peu partout ». « J’ai vu une petite fille….elle n’avait plus de jambes. Je l’ai enveloppée dans un T-shirt et je lui ai demandé ''où sont ta maman et ton papa''. Elle a répondu : ''mon papa est au travail et ma maman est là-haut'' ».

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU