Calais: Les images impressionnantes des violences entre migrants qui ont fait des blessés par balles

par morandini

De violents affrontements entre migrants afghans et africains en plusieurs endroits de Calais, ont fait 22 blessés, dont quatre par balle étaient entre la vie et la mort dans la nuit de jeudi à vendredi. Dans l'après-midi, une première rixe a éclaté vers 15h30 entre une centaine de migrants érythréens et une trentaine d'Afghans, près du centre hospitalier de la ville, selon la préfecture. Quatre migrants, qui seraient âgés de 16 à 18 ans et de nationalité érythréenne, ont été blessés par balle lors de ces affrontements et leur "pronostic vital était engagé", a déclaré à l'AFP le parquet de Boulogne-sur-Mer. Dans la même rixe, trois autres souffraient "de multiples blessures", selon la préfecture du Pas-de-Calais, qui n'avait pas de détails sur l'identité des victimes. La Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) et la brigade mobile de recherches de la police aux frontières ont été saisies. A ucune interpellation n'avait eu lieu dans la soirée. D'autres rixes dans l'après-midi. Vers 16 heures, une deuxième rixe s'est déroulée à environ 5 km de là, à Marck-en-Calaisis, près du centre de logistique Transmarck. "Une centaine de migrants africains armés de bâtons ont voulu s'en prendre à une vingtaine d'Afghans", a indiqué le parquet, qui a précisé qu'un car a été affrété pour amener les Afghans au centre d'accueil et d'examen des situations (CAES) de Belval. La police a protégé les Afghans pris à partie par 150 à 200 Érythréens, selon la préfecture. Puis en fin d'après-midi, de nouvelles violences ont éclaté dans la zone industrielle des dunes à Calais, non loin du site de l'ancienne "Jungle".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU