Catalogne: 350.000 et 950.000 personnes défilent à Barcelone pour manifester leur hostilité à l'indépendance de la régio

par morandini

Des centaines de milliers d'Espagnols de Catalogne et d'ailleurs ont envahi dimanche les rues de Barcelone pour manifester leur hostilité à l'indépendance de la région, une semaine après le référendum d'autodétermination interdit qui a déclenché une crise politique sans précédent en Espagne depuis 40 ans. "Vive la Catalogne ! Vive l'Espagne !", scandait la foule qui brandissait des milliers de drapeaux espagnols, du jamais vu dans le pays depuis la fin du régime de Francisco Franco. C'était aussi la première grande manifestation anti-indépendantiste à Barcelone depuis le début de la crise, avec pour mot d'ordre "Ca suffit! Retrouvons la sagesse!". Selon la police municipale, 350.000 personnes ont participé à la manifestation, 930 à 950.000 selon les organisateurs. "La démocratie espagnole est là pour rester et aucune conjuration indépendantiste ne la détruira", a lancé à la foule le prix Nobel de littérature Mario Vargas Llosa, qui a les nationalités espagnole et péruvienne. Les manifestants, arborant aussi des drapeaux catalans ou européens, se voient comme la "majorité silencieuse" qui n'a pas eu voix au chapitre depuis que les autorités indépendantistes ont organisé le scrutin, le 1er octobre. "C'est très important pour nous de montrer que nous aussi, nous sommes nombreux. On n'entend que les autres", expliquait à , vêtu du maillot de l'équipe d'Espagne et des drapeaux espagnol et catalan, Santiago Martin, 37 ans, venu en voiture de Tarragone, à 100 kilomètres au sud-ouest. Estimant avoir remporté le référendum avec 90% de "oui" à l'indépendance, les séparatistes envisagent de faire sécession dans les jours qui viennent. Car, selon les sondages, si la majorité des Catalans réclament un référendum en bonne et due forme, un peu plus de la moitié sont opposés à l'indépendance de leur région.

vidéos similaires

lecture autoOUINON

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.