Des milliers de personnes ont manifesté à Boston pour dénoncer le racisme donnant lieu à des accrochages avec la police

par morandini

Des milliers de personnes ont manifesté samedi à Boston pour dénoncer le racisme et l'extrême droite, donnant lieu à des accrochages avec la police une semaine après les violences racistes de Charlottesville. De nombreuses associations avaient appelé à manifester ce samedi à Boston après qu'un groupe, auquel promettaient de se joindre des conservateurs proches de l'extrême droite, eut annoncé un rassemblement dans le centre ville officiellement pour défendre la "liberté d'expression" - une expression devenue symbole de discours anti-politiquement correct, aux relents parfois racistes. Quelques centaines de personnes tout au plus étaient attendues pour ce rassemblement. Mais alors que la tension était montée toute la semaine aux États-Unis, avec un déboulonnage en urgence de monuments confédérés perçus comme des symboles racistes dans plusieurs villes, la police de Boston, grand bastion progressiste du nord-est, avait été déployée en force pour pouvoir séparer les deux camps Lorsque les milliers de contre-manifestants - 40.000 selon la police -, dénonçant les "nazis" ou le "Ku Klux Klan", ont convergé dans le centre de Boston, à proximité du "rassemblement pour la liberté d'expression", certains d'entre eux ont été violemment repoussés par les policiers, qui les ont chargés en utilisant matraques et équipement anti-émeute. Certains manifestants ont pris des policiers à partie pour leur reprocher de défendre des "nazis", selon ce photographe. Quelque 27 manifestants ont été arrêtés, mais aucun blessé "grave" n'a été déploré, selon le chef de la police de Boston, William Evans.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.