Donald Trump demande la non-publication d'un livre explosif de Steve Bannon son ancien conseiller pendant sa campagne

par morandini

Steve Bannon, ancien conseiller stratégique de la Maison Blanche et proche de Donald Trump pendant sa campagne, a accusé le fils du président, Donald Trump Jr., d’avoir commis une « trahison » en rencontrant une avocate russe qui offrait des informations compromettantes sur Hillary Clinton avant l’élection présidentielle américaine, en 2016. « Les trois personnes les plus importantes de la campagne ont pensé que c’était une bonne idée de rencontrer un gouvernement étranger dans la Trump Tower, dans la salle de conférence du 25e étage, sans avocats. Ils n’avaient pas d’avocats », a déclaré M. Bannon au journaliste Michael Wolff, auteur du livre Le Feu et la Fureur : dans la Maison Blanche de Trump. Un ouvrage sur les coulisses de la première année de la présidence Trump qui doit être publié sous peu aux Etats-Unis, et dont des extraits ont été dévoilés par le quotidien anglais The Guardian mercredi 3 janvier. M. Bannon y estime que cette rencontre est une « trahison » « antipatriotique », et même une « connerie » qui aurait dû arriver aux oreilles du FBI. Face à ces critiques, M. Trump a répondu, dans un communiqué : « Steve Bannon n’a rien à voir avec moi ou ma présidence. Quand il a été limogé, il n’a pas seulement perdu son travail, il a aussi perdu la raison. (…) Steve ne représente pas ma base [électorale], il ne cherche que son propre intérêt. » Alors que l'ouvrage doit sortir en librairie le 9 janvier, les avocats du président américain ont demandé sa non-publication. Dans une lettre, les avocats de Donald Trump ont dénoncé des compte-rendus «faux/sans fondements» contenus dans ce livre explosif.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU