Emmanuel Macron dénonce ceux qui "foutent le bordel au lieu de chercher du travail après une manifestation de GM&S

par morandini

C'est une petite phrase qui a été captée par les caméras puis diffusée à l'antenne hier et qui est en train de provoquer beaucoup de remous et de réactions dans le monde politique. Hier, le chef de l'État était en visite dans un centre de formation aux travaux publics à Égletons, en Corrèze. Peu avant son arrivée, quelque 150 salariés de l'équipementier automobile creusois GM&S se sont rendus sur place et des heurts ont éclaté. Lors d'un aparté avec Alain Rousset, président PS de la région Nouvelle-Aquitaine, Emmanuel Macron déclare d'un air agacé: "Il y en a certains, au lieu de foutre le bordel, ils feraient mieux d'aller regarder s'ils ne peuvent pas avoir des postes là-bas. Parce qu'il y en a qui ont les qualifications pour le faire et c'est pas loin de chez eux, on en parlait avec le préfet." Le Parti socialiste a réagi sur Twitter, et a appelé le président de la République «à rester maître de son langage et à respecter les Français». Rachid Temal, porte-parole du PS et sénateur du Val-d'Oise, s'est interrogé: «C'est quoi le problème de Macron avec les gens qui ne paient pas l'ISF ?». Du côté de La France insoumise, le député du Nord Adrien Quatennens a estimé que «chercher du boulot, Macron ne sait pas ce que c'est. Le bordel, c'est lui!».

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU