Henri Sannier a fait ses adieux hier soir à France 3: "Vous allez me manquer, et c'est le coeur qui parle..."

par morandini

Le journaliste Henri Sannier a animé hier soir son dernier numéro de "Tout le sport", partant à la retraite après 20 ans à la barre du journal des sports de France 3. L'ancien du JT d'Antenne 2, qui fêtait hier aussi ses 70 ans , atteint la limite d'âge fixée par France Télévisions. Il sera remplacé à partir de lundi par Thomas Thouroude, ancien de Canal+ qui présente également une émission de sport l'après-midi à Europe 1, après avoir animé l'éphémère talkshow Actuality de France 2 la saison dernière. Entré à l'ORTF d'Amiens en 1973, le journaliste crée le 19/20 sur France 3 en 1986. Il devient ensuite un des visages de l'info d'Antenne 2, alternant entre le 20h et le 13h de 1988 à 1994. Il y interviewe notamment François Mitterrand qui lui annonce sa candidature pour un second mandat en 1988. En 1997, il devient directeur de la rédaction nationale de France 3 puis directeur délégué de la rédaction des sports et présentateur de Tout le sport (TLS). Lui qui se rêvait coureur cycliste dans son enfance a aussi commenté les Tours de France 2005 et 2006 avec Laurent Jalabert et Laurent Fignon. "C'est le début d'une nouvelle vie. Je vais voyager, profiter de ma famille, et m'occuper de ma commune, Eaucourt-sur-Somme", dont il est maire depuis 1977. Alors que l'audience de l'émission baissait ces dernières années, à 1,7 million de téléspectateurs en moyenne la saison dernière, soit 7,3% de part d'audience, France 3 a prévu une "nouvelle formule, nouveau concept, nouveau projet pour le magazine sportif le plus regardé du PAF", a promis la chaîne dans un communiqué. Thomas Thouroude traitera l'actualité sportive "avec un ton résolument différent", a indiqué France 3. Céline Géraud animera le TLS du weekend. Regardez ses adieux

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.