Horreur en Californie: 13 frères et sœurs découverts enchaînés et affamés dans la maison de leurs parents qui ont été ar

par morandini

Treize frères et sœurs enfermés, dont un bébé de deux ans, certains enchaînés, affamés par leurs propres parents : la police a découvert une nouvelle maison de l'horreur, en Californie, faisant frémir les États-Unis et au-delà. Le couple a été incarcéré pour torture et mise en danger d'enfants, et une caution de neuf millions de dollars chacun a été fixée pour leur éventuelle remise en liberté, a annoncé lundi la police du comté de Riverside, où est située la maison à Perris, à deux heures au sud-est de Los Angeles. David Turpin et son épouse Louise, âgés respectivement de 57 et 49 ans, n'ont pour l'heure pas expliqué pourquoi plusieurs de leurs enfants ont été retrouvés enchaînés à leur lit dans le noir et dans une odeur pestilentielle. C'est l'une des sœurs, âgée de 17 ans, qui a mis fin au cauchemar de la fratrie. Elle est parvenue à s'échapper et a appelé dimanche matin le numéro d'urgence 911 depuis un appareil portable trouvé dans la maison. L'adolescente, qui était "un peu maigre" et semblait n'avoir que 10 ans selon le communiqué de presse de la police, "affirmait que ses douze frères et sœurs étaient retenus à l'intérieur de la résidence par leurs parents, précisant que certains étaient attachés avec des chaînes et cadenas". À l'arrivée dans la maison, la police a initialement cru que les 12 personnes découvertes, "mal-nourries et très sales", étaient toutes des mineures mais a ensuite réalisé que sept d'entre elles étaient adultes, âgées de 18 à 29 ans. La plus jeune avait deux ans. Les services de protection de l'enfance ont ouvert une enquête. David Turpin est cité comme directeur d'une école privée à Perris, Sandcastle Day School, par un site Internet du département de l'Éducation listant l'établissement, et mentionne une date d'ouverture en 2011. L'adresse, dans une résidence pavillonnaire récente, correspond à celle où vivent les Turpin. D'après le Los Angeles Times citant des registres publics, le couple vivait à cette adresse depuis 2010 et...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.