Joggeuse disparue en Haute-Saône: Un corps découvert à proximité du lieu de la disparition de la joggeuse

par morandini

La gendarmerie de Gray-la-Ville (Haute-Saône), entre Dijon et Besançon, a lancé un appel à témoins après la disparition, samedi 28 octobre, d'une joggeuse de 29 ans, rapporte France Bleu Besançon. Le procureur de la République de Vesoul a ouvert une enquête pour "disparition inquiétante". "Énormément de moyens" ont été déployés dimanche 29 octobre pour tenter de retrouver la jeune femme, a déclaré le procureur de Vesoul Emmanuel Dupic à France Bleu Besançon. Mais les autorités n'ont "pas encore de nouvelles informations qui seraient rassurantes". Il a précisé que la femme portée disparue "n'est pas connue pour être suicidaire, c'est une jeune personne de 29 ans qui est en bonne santé". La jeune femme est partie vers 9 heures samedi matin faire son footing sur les bords de Saône, qui dure habituellement une quarantaine de minutes. Son mari, ne la voyant pas revenir, a donné l'alerte à la gendarmerie. La jeune femme a des cheveux mi-longs blonds et bruns, elle est mince, mesure 1m70. Elle porte des lunettes rouges et une tenue de sport : short noir, gilet rouge, baskets roses.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.