Karim Rissouli répond à François Laborde: "Il va falloir qu'elle s'habitue, sur télé et radios, il y aura de plus en plu

par morandini

C'est un conflit qui est en train de prendre de l'ampleur. Dans un tweet publié le 15 janvier, Françoise Laborde, ancienne membre du CSA a accusé le journaliste de France Télévisions, Karim Rissouli, de mettre "systématiquement en avant" le voile islamique. "C'est lui qui avait déjà promu Lallab et autres", a-elle écrit, en référence à l'association "musulmane féministe", dont une représentante a été invitée dans "L'émission politique" de France 2 en janvier 2017 Invité de "L'instant M" de Sonia Devillers sur France Inter, Karim Rissouli a répondu longuement à François Laborde: "Il y a un présupposé, que moi j'estime raciste. Si je m'appelais Thierry ou Jérôme, je pense qu'elle ne se dirait pas que quand ils prononcent le mot 'voile', ils défendent le port du voile. Le présupposé c'est qu'il y a un Arabe, qui s'appelle Karim, qui prononce le mot 'voile', et est donc pour le voile. Ce que je pourrais dire à Françoise Laborde, c'est qu'il va falloir qu'elle s'habitue car sur les plateaux de télé, dans les radios françaises, il y aura de plus en plus d'animateurs qui s'appelleront Karim, Mohamed, Mamadou, Fatoumata... Il ne faut pas voir des islamistes partout et cela dit quelque chose sur l'état de tension dans notre société. Ce qu'a fait François Laborde est une attaque un peu basse.Elle fait partie d'une armée numérique, qui pratique la menace et l'intimidation. Quand Françoise Laborde met Yannick Letranchant (Directeur de l'information du groupe France Télévision) en copie, il y a une sorte de délation."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU