L'interview événement d'Emmanuel Macron face à Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel

par morandini

Après avoir tenté jeudi de rassurer seniors et ruraux, Emmanuel Macron s'adressera dimanche aux actifs et aux urbains au cours d'un deuxième entretien télévisé pour défendre le bilan de la première année de son quinquennat. L'interview diffusée dimanche à 20H35 sur BFMTV, RMC et le site Mediapart, depuis le Théâtre national de Chaillot, s'annonce plus musclée que celle du JT de TF1 jeudi, en raison de la personnalité pugnace des deux journalistes, Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel. "Emmanuel Macron aime bien la castagne" verbale, souligne un de ses proches. Sur TF1, interrogé par Jean-Pierre Pernaut dans l'école d'un village normand, le chef de l'Etat est apparu en "maître d'école" selon Le Parisien, en "professeur" selon Le Figaro. Il y a adopté un style "moins techno, plus empathique" que lors de ses précédentes interventions, relève le premier. Cet entretien a dopé l'audience du JT puisqu'il a réuni 6,4 millions de personnes, soit plus d'un téléspectateur sur deux à cette heure-là, selon Médiamétrie.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.