Le magicien Eric Antoine critiqué après une séquence de son émission hier sur M6... mais sa réaction est surprenante

par morandini

Hier soir, M6 a diffusé une émission avec à sa tête Eric Antoine au concept original et insolite. Il s'agissait en effet, grâce à la magie, de réaliser les voeux d'une dizaine de personnes dans le rire, les larmes et surtout avec beaucoup de bonheur. Mais une séquence a provoqué la polémique sur les réseaux sociaux. Eric Antoine fait en effet adopter un chat à une petite fille lors d'une très belle séquence, mais juste avant fait "une petite farce" de magicien en faisant apparaître dans la cage un bébé lion. Or on, le sait il y a en ce moment un grand débat autour des animaux sauvages dans les cirques et sur les plateaux télé. Réaction immédiate de 30 millions d'amis, qui s'adresse au magicien: "Cher @eric_antoine, aucune #magie à avoir un animal sauvage en cage sur un plateau TV même pour émerveiller une petite fille, bien au contraire... #TousLesVoeuxSontPermis en 2018, comme celui de ne plus les exploiter !" Dans les secondes qui suivent, Eric Antoine répond à 30 millions d'amis: "Je comprends tout à fait votre réaction. Je n’ai sans doute pas assez réfléchi, je connais bien Tina ( la lionne ) et Rémi qui élève des fauves en forêt de Sologne. Je n’y ai vu que des animaux heureux ... Tina qui a 6 mois n’était pas du tout stressé mais heureuse de s’amuser.. Je comprends votre combat et le soutien! D’accord plus de magie avec les animaux sauvages. Mais notez SVP que je fais adopter un chat par la suite . Bravo pour votre travail. Amitiés" Au final un grand bravo à Eric Antoine qui ressort gagnant de cet échange en acceptant de ne plus utiliser d'animaux sauvages dans ses tours de magie.... Le voeux de 30 millions d'amis a donc été réalisé ! Regardez la séquence

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.