Les images de l'hommage de la Nation à Jean d'Ormesson et les mots d'Emmanuel Macron

par morandini

Dans la cour d’honneur des Invalides, à midi — là même où le romancier de La Gloire de l’Empire avait assisté aux obsèques de Romain Gary, en 1980, et avait salué avec émotion, en 2003, la mémoire de son ami Maurice Rheims, le président de la République, Emmanuel Macron, a rendu un hommage inspiré au plus populaire des académiciens. Le président de la République a terminé son éloge ce vendredi en allant déposer un crayon à papier sur le cercueil de l’écrivain Jean d’Ormesson Le chef de l’État se conformait ainsi au souhait exprimé par Jean d’Ormesson​ il y a quelques années : « Evoquant, dans un livre d’entretien, votre enterrement, vous aviez écrit : "à l’enterrement de Malraux, on avait mis un chat près du cercueil, à celui de Defferre c’était un chapeau, moi je voudrais un crayon, un crayon à papier, les mêmes que dans notre enfance. Ni épée, ni Légion d’honneur, un simple crayon à papier" », a rappelé Emmanuel Macron dans son discours.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.