Les images des nouveaux incidents pour la deuxième nuit consécutive à Nantes: Onze personnes interpellées

par morandini

Onze personnes ont été interpellées dans la nuit de mercredi à jeudi à Nantes au lendemain de la mort d'un jeune de 22 ans tué par un policier lors d'un contrôle, a-t-on appris de source proche du dossier. Parmi elles figurent quatre mineurs. La plupart ont été arrêtées dans le quartier du Breil où a été tué l'homme, originaire de Garges-lès-Gonesse (Val d'Oise)."Ces personnes ont été arrêtées pour des affaires de violences, jets de projectiles et tentative d'incendie", explique une source proche du dossier. Après un calme relatif en début de soirée mercredi, des départs d'incendies ont repris dans les quartiers dit "sensibles" du Breil, Bellevue, Dervallières et Malakoff.Toute la nuit, les forces de l'ordre ont fait face "à quelques petits groupes". Des bâtiments publics ont été dégradés, dont une bibliothèque, et des commerces ont été incendiés.Une pharmacie a été détruite aux Dervallières et une quarantaines de véhicules ont été incendiés.Dans la matinée des carcasses de voitures encore fumantes étaient visibles, ont précisé les pompiers. Ces violences urbaines font suite au décès d'un jeune de 22 ans mardi soir vers 20H30 dans le quartier du Breil, lors d'un contrôle de police.Originaire de Garges-lès-Gonesse (Val d'Oise), sous le coup d'un mandat d'arrêt pour "vol en bande organisée, recel et association de malfaiteurs", il avait tenté de s'enfuir en effectuant une marche arrière, avait relaté mercredi le procureur de la République de Nantes Pierre Sennès.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU