Omar Sy est au Bangladesh pour alerter sur le sort des Rohingyas et lance un appel vidéo sur les réseaux sociaux

par morandini

C'est une vidéo que vous allez sans aucun doute voir toute la journée sur les chaînes d'information, mais aussi sur tous les sites internet. Elle a été postée cette nuit par l'acteur Omar Sy qui dénonce depuis le Bangladesh le sort qui est fait aux Rohingyas, minorité musulmane persécutée en Birmanie et dont près de 624 000 membres ont fui depuis fin août des violences dans ce pays. Des violences considérées par l'ONU comme une épuration ethnique. L'acteur met le hashtag Love Army sur son message qui est une association qui vient en aide aux populations en difficulté. En mars 2017, Love Army for Somalia récoltait près de deux millions de dollars, en trois jours, pour lutter contre la famine en Somalie. Cette fois, Love Army For Rohingya lance un appel mondial pour soutenir cette minorité musulmane persécutée en Birmanie. Sous l’impulsion de Jérôme Jarre et de son organisation Love Army, Omar Sy, Mister V, Jhon Rachid ou encore Seb La frite se sont rendus au Bangladesh dans le plus grand camp de réfugiés accueillant les Rohingyas chassés de Birmanie.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Omar Sy est au Bangladesh pour alerter sur le sort des Rohingyas et lance un appel vidéo sur les réseaux sociaux
  • avatar
    Pirouche -

    Allez savoir pourquoi, le même n'a rien dit sur le génocide des Chrétiens d'Orient.

  • avatar
    ptit-paul -

    J'aime beaucoup OMAR SY,mais je pense qu'il ferait mieux de se tenir en dehors de tout ça....les Rohingyas de confession musulmane ne sont pas dans leur pays d'origine en Birmanie,ils se sont alliés avec les colons anglais pour la guerre de l'indépendance,ils ont assassiné le chef des armées qui s'appelait AUNG SAN SUU KYI père,et ils ont attaqués les casernes et commissariats Birmans peut-être en pensant à l'appui DAESH à l'époque???? alors ça fait un peu ....beaucoup!!!!