Ophélie Gaillard a miraculeusement retrouvé son violon Goffriller du XVIIIe siècle estimé 1,3 million d'euros

par morandini

Victime d'un braquage dans la nuit de jeudi à vendredi 16 février, la célèbre musicienne s'était fait voler son précieux violoncelle. Il a été miraculeusement retrouvé ce samedi matin, annonce-t-elle à l'AFP. «J'ai reçu un appel anonyme en fin de matinée me disant que mon violoncelle était devant mon domicile dans une voiture. Je l'ai retrouvé sur la banquette arrière», a déclaré à l'AFP la révélation soliste instrumental aux Victoires de la musique classique en 2003. Cette figure du violoncelle français s'était fait voler cet instrument du XVIIIe siècle près de son domicile à Pantin, «vers 18h25» en pleine rue, par un individu armé d'un couteau qui a ensuite pris la fuite à pied. La soliste déplorait également la perte de son «archet personnel», signé «Jean-Marie Persoit». «Tout s'est passé si vite. J'ai vu son couteau et je n'ai pas résisté, je lui ai donné tout de suite mon violoncelle et mon téléphone portable», racontait alors la musicienne, qui a ensuite lancé un appel au secours sur les réseaux sociaux. «Le vol a été très violent, je n'ai pas pu dormir depuis deux jours. Je suis tellement soulagée de l'avoir retrouvé. Je sors de deux jours de cauchemar, c'est un miracle», a-t-elle commenté.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Ophélie Gaillard a miraculeusement retrouvé son violon Goffriller du XVIIIe siècle estimé 1,3 million d'euros
  • avatar
    Deesse_Themis -

    Il a certainement réalisé qu'il ne trouverait jamais de repreneur, au vu du prix et du tapage médiatique! En tout cas, je suis contente pour elle : un instrument personnel, c'est comme votre propre enfant (toute considération pécuniaire mise à part, bien sûr!)! Vous n'avez pas envie que qui que ce soit d'autre en prenne soin à votre place!...

  • avatar
    logos -

    Et bien on est ravi pour elle. La musique classique intéresse fort peu de gens, et je le déplore, sauf quand des salopards apprennent qu'un instrument vaut plusieurs centaines de milliers d'euros. A l'avenir, Mme Gaillard faites mettre une puce électronique sur votre instrument. Et puis achetez vous un bel instrument parisien du milieu XIX° siècle, cela coûte 1 fois moins cher, et qu'on le veuille ou non, cela sonne tout aussi bien. Il faudra qu'un jour les instrumentistes à archets comprennent que l'italien du XVIII atteint des prix qui n'ont plus de rapport avec la qualité sonore et de facture de l'instrument, et que seul le snobisme (c'est à die le manque de noblesse d'âme) leur fait désirer un italien XVIII à tout prix.