Un huitième enfant serait mort écrasé par le basculement d'une commode de la marque Ikea

par morandini

Une famille américaine de Californie affirme avoir perdu son fils âgé de 2 ans dans la chute d’une commode de marque Ikéa. Les faits se seraient produits en mai dernier, alors que l’enfant dormait dans sa chambre mais ils viennent juste d'être rendus publics par la famille. Le meuble, la commode Malm connue pour sa propension à basculer en avant, avait été rappelé par l’enseigne suédoise en juin 2016 aux Etats-Unis et au Canada. En échange, les clients pouvaient obtenir un remboursement ou bien un kit pour fixer la commode au mur. Les parents du petit Jozef Dudek indiquent ne pas avoir eu connaissance du risque que pouvait représenter le meuble à trois tiroirs. Selon l'avocat de la famille, 29 millions de commodes Ikéa ont été vendues à travers le monde et que « le rappel a été inefficace ». D’après la Commission américaine pour la sécurité des consommateurs, seuls 3 % des meubles en cause auraient été rapportés par les détenteurs. Dans un communiqué, l’enseigne Ikea a présenté ses condoléances à la famille du petit Jozef : “Nos pensées vont à la famille affectée, et nous lui témoignons nos sincères condoléances en cette période difficile”. L’entreprise a également souligné que d’après l’enquête, la commode “n’avait pas été correctement attachée au mur”.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.