Un jeune homme affirme lui aussi avoir été violé par la matraque d'un policier municipal

par morandini

Un an et demi avant le viol présumé de Théo, Alexandre a également été blessé au rectum à l'aide d'une matraque par un policier municipal de Drancy, en Seine-Saint-Denis, où il venait d'être interpellé. Le jeune homme de 29 ans affirme avoir été violé avec une matraque par un policier municipal, en 2015, lors de son interpellation musclée. Ce jour là, un équipage de la police municipale de Drancy est appelé pour tapage nocturne. Sur place, Alexandre, 26 ans, qui a bu avec ses amis, aurait outragé les agents. Ces derniers décident de l’emmener au commissariat. Alexandre se débat. Menotté dans le dos et délesté de sa ceinture, son pantalon glisse. Deux policiers tentent de le faire entrer dans le véhicule en le tirant par les épaules. "D’un coup, j’ai senti un truc dans mes fesses. J’ai hurlé, je me suis allongé sur la banquette et j’ai pleuré", explique le jeune homme . "Il y en a un qui m’a dit ’plus jamais tu parleras comme ça de la police municipale, tu te rappelleras de nous’." Regardez son témoignage diffusé ce matin sur iTélé

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU