USA: Une femme est décédée après avoir consommé des huîtres qui contenaient une bactérie "mangeuse de chair"

par morandini

Aux États-Unis, une femme de 55 ans est décédée après avoir mangé des huîtres. Ces dernières contenaient une bactérie dévoreuse de chair, le vibrion. Originaire du Texas, Jeannette LeBlanc passe ses vacances dans la ville de Lafayette en Louisiane. Elle profite d'une visite sur le marché de Westwego, sur les rives du Mississippi, pour acheter plusieurs douzaines d'huîtres. Seulement, 36 heures après le repas, Jeannette Leblanc commence à souffrir d'une sérieuse réaction allergique. Des plaques rouges apparaissent sur ses jambes et ses bras, puis elle se trouve en détresse respiratoire. Sa santé continue de se dégrader et elle est conduite deux jours plus tard à l'hôpital, où elle reste 21 jours, avant de succomber à l'infection due au vibrion. Cette bactérie vit en milieu aquatique et peut s'introduire dans l'organisme par des plaies ouvertes exposées à l'eau salée.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU