Yann Moix annonce soir chez Thierry Ardisson qu'il attaque en justice le Ministre de l'Intérieur

par morandini

Yann Moix est ce soir l'invité de Thierry Ardisson dans Salut les Terriens sur C8 et il poursuit son combat contre les violences policières à Calais qu'il affirme avoir filmé et qu'il dénonce en vain depuis plusieurs semaines dans les médias mais sans avoir la moindre réaction de la part des autorités qui affirment que c'est documents ont été manipulés. Vidéo à l'appui, il y dénonce notamment les conditions de vie des migrants et les violences des CRS à leur égard, accusant Emmanuel Macron d'en être responsable: "«J''affirme, M. le Président, que vous laissez perpétrer à Calais des actes criminels envers les exilés. Je l'ai vu et je l'ai filmé. (...) Ces actes de barbarie, soit vous les connaissiez et vous êtes indigne de votre fonction ; soit vous les ignoriez et vous êtes indigne de votre fonction. Dans mon film, les Français constateront ce que vous commettez en leur nom.» Du coup, grosse colère de Yann Moix ce soir chez Ardisson car il n'a aucune réponse du Président, du Premier Ministre ou du Ministre de l'Intérieur: "Il y a quelque chose que je ne comprend pas. Ca leur aurait pris 15 minutes au gouvernement pour me recevoir et discuter. A la place on préfère me traiter de mythomane et Gérard Collomb m'accuse d'avoir bidonner des images et bidouiller les images de mon film. Or j'ai toutes les cartes mémoires datées et j'annonce que je vais attaquer le Ministre de l'Intérieur pour diffamation, car à ce poste on ne peut pas faire passer de la mythomanie ce qui est en fait un témoignage. Je ne comprends pas pourquoi mon témoignage est à ce point humilié et passé sous silence. Un jour la France aura honte de ce qui est en train de se passer et la vérité n'est pas dans la presse où à la télévision, mais je m'en fou, je fonce et je me fiche absolument des conséquences."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.